+84 943 920 555 WhatsApp

info@indo-pacifictravel.com

Top
DALAT - Indo-Pacific Vietnam Travel
fade
5411
post-template-default,single,single-post,postid-5411,single-format-standard,mkd-core-1.1,mkdf-social-login-1.0,mkdf-tours-1.2,voyage-ver-1.2,mkdf-smooth-scroll,mkdf-smooth-page-transitions,mkdf-ajax,mkdf-grid-1300,mkdf-blog-installed,mkdf-breadcrumbs-area-enabled,mkdf-header-standard,mkdf-sticky-header-on-scroll-down-up,mkdf-default-mobile-header,mkdf-sticky-up-mobile-header,mkdf-dropdown-default,mkdf-header-style-on-scroll,mkdf-fullscreen-search,mkdf-fullscreen-search-with-bg-image,mkdf-search-fade,mkdf-side-area-uncovered-from-content,mkdf-medium-title-text,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0,vc_responsive

DALAT

DALAT

Dalat est une petite ville située à 1500 mètres d’altitude au nord de Saigon,dans un cirque de collines et de bois de sapins parsemés d’une kyrielle de villas et de chalets de style français. Station climatique la plus réputée du pays, Dalat est une ville d’altitude. Des lacs artificiels, des jardins fleuris, des vergers, de belles balades… . Cette capitale de la province Lâm Ðồng s’étale sur une superficie de 394.38 km2 sủ le plateau de Lang Bian dans les parties méridionales de la région de Tây Nguyên.

Cette métropole est subdivisée en 4 communes, à savoir Xuân Thọ, Xuân Trường, Tà Nung và Trạm Hành, et en 12 quartiers qui portent comme noms les chiffres de 1 à 12.

Les nombreuses villas construites au siècle dernier par les Français rappellent le style de plusieurs régions de France. On y trouve d’ailleurs des villas normandes aussi bien que des chalets savoyards ou des maisons basques, et une cathédrale à la française.

Cette ville était très appréciée des Français aux siècles derniers, lorsque les grosses chaleurs arrivaient, ils montaient ici à la montagne en villégiature, profiter de la fraîcheur et du bon air.

Il faut dire que nous sommes ici loin de la chaleur étouffante de la plaine vietnamienne. Il y fait bon vivre, voila pourquoi les Français appréciaient particulièrement le coin. Et ils avaient surnommé la ville le  » Petit Paris « .

Dalat est devenue désormais une destination touristique très prisée des Vietnamiens notamment pour leur lune de miel.

Dalat, ou Ðà Lạt en langue vietnamienne, est un nom qui n’a pas été fixé au hasard. Il vient du mot Đạ Lạch qui est le nom d’une partie du ruisseau Cam ly traversant Đà Lạt. Le terme « Lat », qui n’est autre que le premier groupe ethnique qui s’est installé dans cette partie du Vietnam il y a plusieurs siècles et « Da » en langage des minorités veut dire de l’eau. Da Lat signifie donc « eau des Lat » ou « ruisseau des Lat ».

D’après l’histoire de cette ville, Dalat a été découvert par le bactériologiste de renom Alexandre Yersin, protégé du chimiste français Louis Pasteur, dans les années 1890 au cours de son expédition au Vietnam. Ce scientifique a choisi cette cité pour y ériger un sanatorium, pour accueillir les colons français accablés par le climat tropical de ce pays asiatique.

Comme les autres villes du Vietnam, Dalat présente également ses propres particularités. L’une des choses qui le distinguent des autres municipalités est son architecture urbaine dominée par le style colonial français. Ce sont des grands architectes français comme Reveron et Moncet qui ont, en effet, pris en charge la conception de la plupart des bâtiments qui y sont construits. Plusieurs infrastructures y ont été construites, entre autres des écoles, des parcs, des hôtels de grand standing, un terrain de golf mais malheureusement aucune industrie.Pendant la Seconde Guerre mondiale, de 1939 à 1945, un militaire français, connu sous le nom de Jean Decoux, a songé à faire de cette municipalité vietnamienne la capitale de l’Indochine française.

 

Les fondateurs français de la ville de Dalat ont ingénieusement créé une expression latine dont les lettres initiales forment le mot DALAT pour lui faire des éloges : « Dat Aliis Laetitiam Aliis Temperiem » qui est littéralement traduit par « Elle donne aux uns la joie, le bon temps aux autres ».

Dalat se différencie également sur le plan géologique. Son sol constitue une importante source de pyroxènes, qui sont des groupements de minéraux dont notamment du fer et de magnésium.

Ses points d’intérêts touristiques

Voici en quelques lignes les sites touristiques les plus visités de Đà Lạt à inclure dans vos circuits de découverte :

  • Le palais d’été du roi Bảo Đại
  • La pagode Linh Phước
  • La vallée de l’Amour
  • Le jardin des fleurs de Dalat
  • Le lac des Soupirs
  • Le lac Xuân Hương
  • Le marché central
  • La gare ferroviaire, c’est la gare la plus ancienne du Vietnam et de l’Indochine
  • La cathédrale de Dalat
  • Le musée de Lâm Đồng
  • Les chutes d’eau de : Prenn, Datanla, Pongour, l’Eléphant…
  • Le mont Lang Biang et le village Lat
  • Le lac Tuyền Lâm
  • L’Institut de la méditation Trúc Lâm
  • L’Université de Dalat

 

Tout commence forcément à Dalat par la visite de la gare, c’est d’ailleurs une des curiosités de Dalat, située au centre ville elle est totalement calquée sur celle de Deauville en France.

Fermée dans les années 70, la gare a conservé seulement 7 kilomètres de ligne qui ont été réhabilités pour les touristes. Une micheline diesel vous emmène lentement mais sûrement à travers des collines couvertes de serres jusqu’au gros village voisin. La gare est en tout cas bien conservée et son style rétro avec ses vitraux a un certain charme. À l’intérieur de la gare, c’est très typique, des guichets aux larges fauteuils d’attente, tout semble s’être arrêté au siècle dernier. Un grand lac longe la ville, tout autour se dessine des collines recouvertes de maisons individuelles qui ressemblent à celles traditionnelles que l’on retrouve en France. On ne compte plus en ville les jardins et les parcs fleuris, les espaces romantiques pour les amoureux, les jardins pour les enfants et les nombreuses curiosités qui animent la cité comme la réplique en miniature de la Tour Eiffel ou les pédalos en forme de cygne que l’on retrouve sur le lac.

Dalat était au siècle dernier l’une des stations d’altitude les plus chics d’Extrême-Orient. Nombre de bâtiments rappellent la Belle Époque : l’ancien Lycée Français Yersin, le Couvent des Oiseaux, la Cathédrale et bien sûr l’ancienne gare de Dalat.

 

Dalat est surnommée  » ville de l’éternel printemps « , la température moyenne ne descend jamais au-dessous de 10 °C en hiver, et elle ne dépasse pas 25 °C en été. Ce climat doux et clément permet à la ville d’avoir une grande variété de cultures de fleurs et de fruits.

Le secteur d’activité qui tient une place importante dans le domaine économique de Dalat reste l’agriculture. Son climat tempéré est favorable à la pratique d’une telle activité. Cette ville est surtout réputée pour la production de légumes, de fruits, de roses et d’orchidées. La plupart des entreprises travaillant sur place se spécialisent, soit dans la vinification, dans la culture de fleurs et de légumes comme le chou et le chou-fleur, soit dans la fabrication de confiseries à base de fruits.

Le tourisme occupe aussi une place très importante dans son économie.Le soir les rues du centre ville et la grande place s’animent, se mêlent touristes et locaux dans une espèce de fête de village très joyeuse. Dans les rues vous pouvez profiter de la street food locale, de nombreux petits restaurants improvisés vous proposent de goûter aux spécialités souvent faites de bouillon, de poulet…

Cette municipalité est également réputée en matière de physique nucléaire et biotechnologie. Des industries et laboratoires experts dans ces domaines s’y sont installés.

 

Les collines voisines de la ville sont recouvertes d’une multitude de serres où poussent des fleurs pour l’exportation, une industrie ici. c’est un fléau dans la région que beaucoup voudraient bien voir stopper, le classement de la ville au Patrimoine de L’Unesco pourrait aider à arrêter cette invasion de plastique. Ainsi toute l’année les fruits et légumes de saison poussent en altitude, le terroir est assez exceptionnel, le café, la cacao, le thé, les vignes, les cultures maraîchères, les fleurs… on trouve ici tout ce que peut proposer la terre. Les choux fleurs et brocolis sont très populaires, ils garnissent une grande partie des marchés. Les avocats sont sur tous les étals, ils sont très goûteux et plutôt de grosses tailles. Kakis frais et kakis séchés , les artichauts sont très appréciés, on les trouve en grande quantité, étonnamment car ce n’est pas le cas partout en Asie. À Dalat il y a même un restaurant qui propose seulement des plats à base d’artichauts. Une des grande spécialité, c’est l’artichaut séché que l’on utilise en infusion, on appelle ça le thé d’artichaut, c’est tout simplement une tisane.  Toutes sortes de cafés sont présents sur les marchés à Dalat, c’est une des grandes productions agricoles du coin. c’est sur les hauts plateaux, à flan de montagnes que l’on retrouve les plantations.  Pierre Morère a ré-introduit le Bourbon pointu sur les hauts plateaux, ce qui donne un café d’exception. La fraise est une des spécialités de Dalat, c’est essentiellement ici qu’elle est cultivée avant de se retrouver sur les marchés de tous les pays. Ce sont essentiellement des fraises de souches françaises qui sont produites ici, comme par exemple la Mara des Bois.C’est un franco/vietnamien qui a crée Biofresh, sur plus de trois hectares il produit les meilleures fraises de la région. Il applique les techniques européennes pour produire ses fraises pratiquement toute l’année. A Dalat, les cultivateurs de fraises ont opté pour la culture hydroponique qui permet à leurs serres de donner des fruits à n’importe quel moment de l’année.  Grâce à son climat tempéré, Dalat est une contrée idéale pour l’arboriculture fruitière. Les plantes des régions tempérées, les fraisiers s’y épanouissent. Autrefois, les agriculteurs de Dalat cultivaient les fraises selon le mode traditionnel, c’est-à-dire dans des carrés de terre, comme les légumes. Aujourd’hui, ils ont donc adopté la culture hydroponique qui consiste en un mode d’arrosage par ruissellement sous les racines des plantes, lesquelles sont disposées dans une sorte de buse ou de gouttière légèrement inclinée, de façon à ce que le liquide retourne dans le réservoir après avoir été en contact avec les racines. Grâce à ce mode de culture, les cultivateurs de Dalat ont pu améliorer la qualité et le rendement de leurs fraises. Les serres de fraisiers sont visitées comme des lieux touristiques, de nombreuses personnes s’y rendent tous les jours et repartent avec les confitures de fruits produits ici, les fraises bien sûr, mais aussi toutes sortes de fruits et baies rouges, et depuis peu des melons.

 

No Comments

Leave a Reply:

You don't have permission to register